Les travaux sont lancés !

La nacelle est en place pour commencer les travauxCela fait plus d’un an que nous préparons ce grand chantier de restauration : constats, devis, dossiers, demandes de subventions, rdv avec l’architecte, accord des bâtiments de France (la basilique est inscrite aux MH), choix des artisans, collecte de dons…

Et voilà qu’en ce début d’année 2017, la belle dame s’est parée d’échafaudages et les artisans ont accouru pour prendre soin d’elle ! Début d’une grande aventure que nous sommes heureux de vivre avec et grâce à vous !

 

En mai 2016, nous vous présentions déjà en détail les 3 premières tranches de travaux : Début de la campagne de restauration de la basilique

 

En ce mois de janvier 2017, c’est donc la première tranche qui a été lancée. 

Elle concerne :

→ les croix au sommet des flèches et le paratonnerre

→ la chapelle Mgr Buguet (1ère travée nord)

→ la chapelle sainte Anne (chapelle sud du déambulatoire)

 La première tranche des travaux : la croix sud, la chapelle Mgr Buguet et la chapelle sainte Anne

 

Pour chacune des tranches de travaux prévues, plusieurs lots seront concernés et permettront de rénover dans leur ensemble chaque partie concernée.

 Le lot paratonnerre (avec la restauration des croix) et menuiserie (2 portes des combles)
     est assuré par l’entreprise Biard-Roy (Villedieu-les-Poêles - 50) 

      www.biard-roy-campaniste.fr

 Le lot charpente et couverture (des 2 chapelles)
     est assuré par l’entreprise Bequet (Courgeon - 61)

       www.bequet-sas.com

 Le lot maçonnerie et pierre de taille 
      est assuré par l’entreprise TERH (Vernon - 27)

     www.terh.fr

 Le lot vitrail (chapelle sainte Anne)
     est assuré par le maître-verrier Philippe Domin-Fassero
(Tourouvre 61)

      www.vitrailcreation-france.blogspot.fr

 


Vous pouvez faire un don pour la basilique Notre-Dame de MontlgeonVous êtes nombreux à recev
oir nos appels à don réguliers et votre générosité nous permet de commencer ces travaux et de prendre soin de la basilique, joyau du patrimoine percheron ! La campagne de restauration sera longue et pour en venir à bout, nous avons besoin de vous.

 

Pour nous aider, vous pouvez faire un don à l’ASBM (Association de Sauvegarde du Patrimoine), nous vous enverrons un reçu fiscal. Vous pouvez aussi nous aider dans la durée en préférant le prélèvement automatique. 

Rendez-vous sur : soutenir-montligeon-org 

Pour l’ISF, les legs et les assurances vie, merci de contacter le 02 33 85 17 29
ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Voyage au sommet

Si vous êtes venus au sanctuaire en fin d’année 2016, vous aviez forcément remarqué le périmètre de sécurité qui bloquait la moitié du parvis de la basilique. Une bonne raison à cela : un morceau de fer de la croix de la flèche sud était tombée lors d’une sortie de messe et nous craignions un accident. Tant que les croix n’étaient pas restaurées, le parvis était donc en partie fermé.

 Les artisans étaient aux quatre coins de la basilique pour effectuer les travaux

La semaine du 9 janvier 2017, les montligeonnais ont pu voir un impressionnant spectacle… Une nacelle montant à 62m de haut a permis aux artisans de rénover les 2 croix au sommet des flèches, d’enlever la rouille, de les repeindre et de vérifier les fixations. Un cordiste de l’entreprise a également descendu la flèche nord en rappel afin de rénover tout le chemin du paratonnerre depuis la croix jusqu’au sol.

Les artisans en ont profité pour vérifier l’ensemble des 2 flèches et repérer des éléments dangereux à retirer ou des zones à restaurer prochainement.

 

Une bonne couverture pour passer l’hiver

La première tranche de travaux s’est tout naturellement concentrée sur les urgences.

Une bache de protection pour empêcher que l'eau s'infiltre

 

Il y a un an, nous avions alerté nos fidèles donateurs en leur disant qu’il pleuvait dans la basilique ! En effet, nous avions découvert des infiltrations d’eau, notamment dans 2 chapelles : la chapelle Mgr Buguet (1ère travée nord) et la chapelle sainte Anne (chapelle sud du déambulatoire).

 

Réparation

 

 

Les artisans travaillent donc actuellement sur la couverture de ces deux chapelles. Elles seront entièrement restaurées : charpente, ardoises…
afin d’assurer leur étanchéité.

 

  

 

Pierres dessoudées cherchent joints nouveaux

L’entreprise TERH a déjà travaillé au sanctuaire à la fin de l’année 2016 afin de restaurer deux balustrades de l’escalier du parvis de la basilique. Les joints étant très abîmés, les balustrades menaçaient de tomber. Les artisans les ont entièrement démontées afin de nettoyer, gratter les pierres ; puis les ont remontées pierre par pierre avec des tiges de fer pour les fixer et de nouveaux joints de chaux.

 Restauration des deux balustrades de l'escalier du parvis de la basilique ; démontage des pierres pour les nettoyer ; les artisans reposent les pierres nettoyés

 
Ils sont de retour à Montligeon pour la chapelle sainte Anne (chapelle sud du déambulatoire). 
Ils s’occupent de la maçonnerie extérieure : balustrades… pour à nouveau nettoyer les pierres et rénover les joints. 


Les artisans ont bien sécurisé leur espace de travail et mettent leur cœur à l'ouvrage pour restaurer la basilique Notre-Dame de Montligeon 
 
 

Un clocheton dessoudé par la tempête

 

 

 

 

Ils sont également montés dans la nacelle pour retirer de la flèche nord un clocheton dessoudé qui ne tenait plus que par son poids. Les vents violents ont eu la bonne idée d’attendre cette intervention pour souffler sur notre belle dame. La vigilance des artisans a été efficace puisqu’aucune pierre n’est tombée pendant la tempête !

 

 

 

« Des ténèbres à son admirable lumière » 

Il revient au maître-verrier Philippe Domin-Fassero de rendre leur éclat aux vitraux de la chapelle sainte Anne. En ce début d’année, il est venu déposer les 3 vitraux en les descendant panneau après panneau. Ils sont désormais dans son atelier pour une rénovation complète.

La rouille a gonflé leur armature et fragilisé les vitraux qui risquaient de casser avec le vent et les intempéries. Le maître-verrier va donc remplacer entièrement l’armature des vitraux, nettoyer le verre et remplacer également les grillages extérieurs.

Pour le moment, les fenêtres ont été fermées par des grandes plaques de plexiglas pour éviter que la basilique ne soit surnommée Notre-Dame des courants d’air !

 

Le maître-verrier Philippe Domin-Fassero est venu donner un coup d'éclat aux vitraux de la chapelle sainte Anne 

 

Nous vous tiendrons au courant de l’avancée des travaux. En attendant plus de détail, rendez-vous ici pour voir les photos de début de travaux !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir