La vocation du Sanctuaire


La vocation du Sanctuaire

Fraternité de prière pour les défunts

À Montligeon, nous prions et encourageons la prière pour les défunts. La messe est célébrée tous les jours pour les personnes inscrites à la Fraternité de Montligeon. La Fraternité est constituée de tous les vivants et les défunts qui ont été confiés à sa prière, depuis la fondation de l’Œuvre par l’abbé Buguet en 1884. Cette Fraternité est le signe d’une espérance profonde que nous pouvons nous faire du bien les uns aux autres, même quand la mort nous sépare. De nombreux groupes de prière se réunissent régulièrement en France et dans le monde pour prier à ces intentions. Des secrétariats se font aussi le relai de Montligeon dans plusieurs pays pour faire connaître le Sanctuaire et son Œuvre et promouvoir la prière pour les défunts aux 4 coins du monde.

Fins dernières et pensée sociale

Le Sanctuaire propose des temps de réflexion et de formation sur tout ce qui concerne l’au-delà et les fins dernières de l’homme. « La vie éternelle est déjà commencée » : telle est la devise de la Fraternité pour aider chacun à grandir dans la foi et à vivre aux côtés du Christ chaque jour. Soucieux de pérenniser l’intuition première de l’abbé Buguet, le Sanctuaire propose également une réflexion sur la pensée sociale de l’Église et son lien à l’eschatologie.

Accueil et réconfort

Les pèlerins sont accueillis au Sanctuaire toute l’année pour des temps de repos individuels, en groupe ou en famille, lors de pèlerinages qui rythment l’année liturgique, notamment en novembre, mois de prière pour les défunts, ou pour des sessions, we spirituels ou de formation. Un accueil tout particulier est réservé aux personnes touchées par le deuil ou blessées par les épreuves de la vie afin de leur apporter consolation et réconfort et les aider à vivre dans l’Espérance ! Le Sanctuaire met aussi à disposition des familles du temps et des maisons et propose de leur offrir un accompagnement humain et spirituel lors de leur séjour.

Le sanctuaire est confié aux prêtres de la C Saint Martin qui sont aidés dans leur tâche par la C des sœurs de la Nouvelle Alliance ainsi qu’une équipe de salariés et bénévoles.