Peut-on communiquer avec nos défunts ?

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail

Peut-on communiquer ou essayer de communiquer avec nos défunts ? La réponse avec don Martin Viviès : oui ! dans la communion des saints !

Est-il légitime de vouloir communiquer avec les morts ?

Nous avons une relation avec l’Église du Ciel, y compris avec les défunts car nous sommes tous membres de la communion des saints. Mais pouvons-nous tout leur demander et chercher par exemple à obtenir d’eux des connaissances spéciales, des pouvoirs… ?

L’Église a toujours fait la différence entre évoquer et invoquer les défunts.

L’évocation est une entrée en relation avec les défunts dans un but utilitariste : obtenir la connaissance de l’avenir, du pouvoir, des amours, de l’argent etc.

L’invocation est la seule communication légitime avec les saints et avec les défunts. Elle est fondée sur l’amitié qui relie les vivants entre eux et avec les morts. Elle suppose une intimité, un respect des personnes et une réciprocité. Ainsi, les défunts veulent notre bien mais ils ne peuvent se plier à nos caprices.

Peut-on communiquer avec nos défunts ?

A lire aussi

Que faire quand la souffrance dure ?

4 clés pour surmonter l’épreuve qui dure

Traverser une épreuve c’est possible. Mais comment faire quand elle s’installe : une maladie au long cours, un deuil, un handicap, une division dans la famille ? Interviewé pour RCF Sanctuaires normands, Le père Charles Lenoir, qui a lui-même vécu un burn-out, nous donne 4 clés pour surmonter l’épreuve qui dure.

Lire l'article
don Paul Denizot, recteur du sanctuaire de Montligeon 05/01/2024

Conversation sur la mort, avec Christian de Cacqueray

Dans sa Conversation sur la mort avec Christian de Cacqueray, don Paul Denizot parle de la mort sans tabous. Elle est éclipsée par nos contemporains ? Regardons-la en face !  Elle fait partie de la vie et même, elle est une pédagogie de la vie. Bien plus, […]

Lire l'article

Quel lien avec notre défunt ?

La mort vient briser de manière très violente un lien physique et sensible avec notre défunt. Devant ce pouvoir de destruction considérable de la mort qui nous sépare, que reste-t-il de notre lien avec notre défunt ? Soeur Cécile analyse la nature de ce lien et nous donne des raisons d’espérer : l’amour est plus fort que la mort !

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter