La prière pour le travail

3 janvier 2016

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Pourquoi prier pour le travail des hommes ? Est-ce vraiment utile ? Sur quoi se fonde-t-on pour justifier ou encourager cette prière ? Comment faire pour prier à cette intention ? Quelques questions que nous abordons dans la première revue de cette nouvelle année 2016.


La prière pour les défunts est aussi une prière à l’intention du travail de l’homme

L’Œuvre de Montligeon est connue comme une œuvre de prière pour les âmes du purgatoire. Sans diminuer cette belle intention, car c’est une pensée sainte et pieuse de prier pour les morts afin qu’ils soient délivrés de leurs péchés (cf. 2Maccabées 12, 39-45), nous pouvons nous rappeler l’intention encore plus large de son fondateur, l’abbé Buguet, qui expliquait : « Je cherchais à concilier ce double but : prier pour les âmes du purgatoire et obtenir par elles du travail pour l’ouvrier. »

Dans l’Œuvre de Montligeon, la prière pour les défunts est donc aussi une prière à l’intention du travail de l’homme, et en particulier pour les personnes en recherche d’emploi !

Car l’homme porte en lui une vocation au travail

En effet, prier pour les défunts, c’est les accompagner vers un accomplissement de leur être en Dieu. Un accomplissement qui porte à son achèvement toutes les dimensions de la personne humaine. Par exemple, la dimension spirituelle dans la contemplation de Dieu face à face ; la dimension sociale dans la vie de la communion des saints ; la dimension corporelle dans la résurrection de la chair ; et aussi la dimension du travail car l’homme porte en lui une vocation au travail exprimée dans la Genèse : « Dieu les bénit et leur dit : soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-là. » (Gn 1, 28)

En d’autres termes, si l’Œuvre de Montligeon accompagne chacun dans sa destinée éternelle, il est bien naturel, qu’elle le fasse dans toutes les conditions que peut traverser l’existence humaine : non seulement le purgatoire mais aussi le travail et la famille. L’abbé Buguet ne s’y était pas trompé en associant une usine et une basilique dans un seul et même sanctuaire !

Une messe mensuelle à Montligeon pour le travail

Pour mieux porter cette intention, depuis le mois de septembre 2015, une messe pour le travail de l’homme est célébrée chaque mois au sanctuaire. Nous ne pouvons que vous encourager à vous unir à cette prière, en particulier si vous faites partie de la Fraternité de Montligeon.

Dates des prochaines messes pour le travail en 2017

2 août
6 septembre
11 octobre
29 novembre

 

Consulter le sommaire de cette revue

S’abonner à la revue

Articles les plus lus

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts, spécialement ceux qui ont le plus besoin de la miséricorde du Seigneur. Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés afin que s’achève en eux l’oeuvre de l’amour qui purifie. Que notre prière, unie à celle […]

Lire l'article

Notre Père de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire

Notre père, qui es aux cieux… Je t’en prie, ô Père céleste, pardonne aux âmes du purgatoire, car elles n’ont pas aimé ni rendu tout l’honneur qui t’est dû, à toi, leur Seigneur et Père, qui par pure grâce, les as adoptées comme tes enfants, mais elles, au […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Fête de Saint Joseph Travailleur

Au Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, la question du travail trouve sa place depuis les origines avec le désir de l’abbé Buguet de soutenir les ouvriers en leur offrant un travail. Le premier mercredi de chaque mois (jour que l’on attribue à saint Joseph), nous offrons […]

Lire l'article

Chapelets pour les défunts à la radio

En lien avec le Sanctuaire grâce aux radios Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon a pour objet essentiel de prier et faire prier pour les défunts. De nombreuses personnes se réunissent – en lien avec le sanctuaire – pour réciter un chapelet aux intentions des défunts […]

Lire l'article
Parler de la mort et du deuil à ses enfants

Parler de la mort et du deuil à ses enfants

Témoignage – Il y a trois ans, une de mes sœurs est tombée gravement malade. Elle avait 22 ans. Deux ans plus tard, elle mourait. J’ai dû accompagner la souffrance de chacun de mes enfants en leur expliquant l’inexplicable et en les aidant à faire […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter