Que puis-je faire pour un proche qui est en train de mourir ?

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Un proche est en train
de mourir et je ne suis pas là…

Cette situation me laisse dans un profond désarroi et je souffre de cette distance. Mais la foi chrétienne nous donne un grand motif d’espérance. Nous croyons que par la prière nous pouvons rejoindre ceux qui meurent.

Don Paul Denizot
Recteur

Par la prière et malgré la distance,
je peux me faire proche,
de ceux qui meurent

La prière me permet de rejoindre tous les hommes, vivants ou défunts. Par la prière et dans l’amour je peux donc aussi rejoindre ceux qui meurent. 

Malgré la distance physique qui nous sépare, je peux toucher le cœur de l’être aimé, en demandant au Seigneur de le consoler, de le réconforter et de lui transmettre un signe de mon amour.

En effet, nous croyons que le lien d’amour qui nous unit est l’œuvre de Dieu lui-même et que ce lien est vivant par-delà la distance, par-delà la souffrance, et même par-delà la mort. 

C’est le témoignage de sainte Faustine qui priait et se faisait proches en esprit des agonisants. Elle leur obtenait la confiance en la miséricorde divine au moment de la mort.  

Comme elle, je peux demander au Seigneur de me rendre en esprit auprès d’un proche (ou d’un inconnu) qui est en train de mourir: “Seigneur, fais que je sois auprès de lui (elle) en ce moment difficile, je te prie pour lui, je te demande de le consoler, de lui donner ta paix et de l’accueillir dans ton Royaume

Enfin nous croyons que dans la communion des saints la Vierge Marie, notre mère du Ciel, les anges, les saints sont proches avec nous de celui ou de celle que nous aimons et qui se prépare à rencontrer celui est l’Amour, l’Amour plus fort que la mort.

Pour vous aider le sanctuaire
de Montligeon vous propose
deux livrets de prière à télécharger

Prier avec Montligeon - Un proche est en train de mourir
Un proche est en train de mourir.
Prier avec Montligeon - J’apprends le décès d’un proche.
J’apprends le décès d’un proche.

Quelle relation
avec les morts ?

(…) Comme nous aimerions pouvoir encore échanger quelques mots avec un époux, une épouse, un enfant, un père ou une mère, un grand parent, un frère, une sœur, ou un ami… Juste pour lui dire merci ou lui demander pardon, pour lui parler de notre quotidien ou lui demander un conseil. Bien plus, combien d’entre-nous portent dans leur cœur des regrets ou des remords : « Ah si seulement j’avais pu lui dire que je l’aimais, que je lui ai pardonné ou que je lui demande pardon… mais c’est trop tard ». Tout cela peut conduire à une forme de résignation et de désespoir.

Face à la mort, l’être humain cherche des réponses ou des signes. Il ne peut vraiment se résoudre à la victoire définitive de la mort, ni consentir à la disparition irrémédiable des liens d’amour ou d’amitié tissés ici-bas. « Mort à jamais ? Qui peut le dire ? » écrivait Marcel Proust.

Au plus profond de lui-même, l’être humain ne peut s’empêcher d’espérer un au-delà, un ailleurs où il retrouvera ceux qu’il a aimés.

La foi chrétienne apporte une réponse décisive et solide à cette angoisse du cœur de l’homme: la mort a été définitivement vaincue par la mort et la résurrection du Christ. Dieu qui est la Vie et l’Amour, a le dernier mot et nous espérons revoir auprès de lui ceux que nous avons aimés. Et même, nous croyons que le lien d’amour qui nous unit à nos défunts ne connait pas d’intermittence avec la mort. Au contraire ce lien est bien réel et vivant, même s’il reste invisible pour l’instant, comme dans la foi. Bien vivant, il continue à grandir. Par la prière et les actes bons que je pose dans ma vie de tous les jours je peux continuer à faire grandir cette relation d’amour par-delà la mort. Je peux encore toucher le cœur de l’être aimé, je peux encore leur dire merci ou leur demander pardon.

Il n’est jamais trop tard pour dire merci
ou pour demander pardon à un défunt…

Les chrétiens croient que dans la prière, il est toujours possible de dire merci ou de demander pardon à un défunt.
Lui dire merci pour ce qu’il a été, pour ses qualités, pour ce qu’il nous a transmis…

Lui demander pardon pour les torts que nous avons pu lui causer, pour nos manques d’amour.
Lui pardonner ses manques d’amour, les blessures qu’il a pu nous faire.

Cette démarche est aussi importante avec nos proches vivants !


Cliquez sur l’image ci-contre et téléchargez le PDF.
A nous retourner par mail ou par courrier :
sanctuaire@montligeon.org

Carte Merci-Pardon

Vivant ou défunt, je peux inscrire celle/celui
que j’aime à la Fraternité Notre-Dame de Montligeon

Inscrire mon proche à la Fraternité Notre-Dame de Montligeon c’est lui offrir la prière du sanctuaire et de la messe perpétuelle célébrée tous les jours au sanctuaire.

La prière du sanctuaire depuis 1884

La célébration de la messe est au cœur de l’œuvre de Montligeon. Depuis 1884 on y prie spécialement pour tous les défunts recommandés à la prière du sanctuaire : c’est la Fraternité de Montligeon. Aujourd’hui encore, chacun est libre de s’inscrire ou de demander l’inscription d’un proche vivant ou défunt à la Fraternité.

Prière à Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame de Montligeon
Notre-Dame de Montligeon

Notre-Dame Libératrice,
prends en pitié tous nos frères défunts,
spécialement ceux qui ont le plus besoin
de la miséricorde du Seigneur.
Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés,
afin que s’achève en eux
l’œuvre de l’amour qui purifie.
Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,
leur obtienne la joie qui surpasse tout désir
et apporte ici-bas consolation et réconfort
à nos frères éprouvés ou désemparés.
Mère de l’Église, aide-nous, pèlerins de la terre,
à mieux vivre chaque jour
notre passage vers la résurrection.
Guéris-nous de toute blessure du cœur et de l’âme.
Fais de nous des témoins de l’Invisible,
déjà tendus vers les biens que l’œil ne peut voir.
Des apôtres de l’espérance,
semblables aux veilleurs de l’aube.
Refuge des pécheurs et Reine de tous les Saints,
rassemble-nous tous un jour,
pour la Pâque éternelle,
dans la communion du Père, avec Jésus le Fils,
dans l’Esprit Saint, pour les siècles des siècles.
Amen.
Notre-Dame de Montligeon,
priez pour les âmes du purgatoire.

Imprimatur de + Mgr J.-C. Boulanger – 31 mai 2007
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, 150 km à l’ouest de Paris.

À 150 km à l’ouest de Paris, au cœur du parc régional du Perche, le sanctuaire de Montligeon est un endroit unique au monde. Centre mondial de prière pour les défunts, phare de l’espérance chrétienne, lieu de consolation pour les personnes éprouvées par le deuil ou les difficultés du monde professionnel, Montligeon accueille chaque année pèlerins et retraitants, en quête de paix et de joie.

Contact et informations

Accueil au 00 33 2 33 85 17 00
Par mail : sanctuaire@montligeon.org 

S’inscrire à la newsletter
X
X