Souviens-toi de moi dans Ton Royaume

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer
PRIÈRE AUPRES DU BON LARRON

Qui est
ce bon Larron ?

Les Evangiles ne nous disent pas grand-chose sur lui, sinon qu’il fut un voleur condamné à mort par les Romains et crucifié avec Jésus.

Lorsqu’ils furent arrivés au lieu-dit : Le Crâne (ou Calvaire), là ils crucifièrent Jésus, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. (…) L’un des malfaiteurs suspendus en croix l’injuriait : « N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi ! » Mais l’autre lui fit de vifs reproches : « Tu ne crains donc pas Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c’est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n’a rien fait de mal. »
Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » Jésus lui déclara : « Amen, je te le dis : aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. » (Lc 23, 33. 39-43). »

La tradition a conservé le nom des deux larrons : Gesmas pour le mauvais, et Dismas – qui pourrait signifier « celui qui a du cœur » – pour le bon.

PRIÈRE AUPRES DU BON LARRON
Carte prière bon larron,
disponible au Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Un exemple
de la confiance,
un témoin de la miséricorde

Lors de la crucifixion, au début, le bon Larron insultait le Christ comme le faisaient les pharisiens et Gesmas. Mais peu à peu, éclairé par une grâce intérieure, il fut impressionné de la patience du Sauveur, et la première parole du Christ en croix – « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font »  – fut comme le coup de grâce qui amena Dismas à cet acte de foi où il reconnut le Christ comme le Fils de Dieu.

Dans les paroles du bon Larron, se manifestent l’intensité de son repentir et la profondeur de sa foi : il reconnaît la Justice de Dieu, il exprime sa charité fraternelle en encourageant Gesmas à accueillir leur juste sort, il imite le Sauveur en supportant avec patience les souffrances, il élève vers le Ciel une prière humble et confiante.

Le bon Larron est l’exemple du repentir. Avec dégoût, il se détourne des égarements de sa vie passée et reconnaît son péché, mais aussi son amour pour le Christ. Il accepte les souffrances de la crucifixion et les tourments de la mort. Dismas est la preuve vivante de la puissance du Sang du Christ et de l’infinie miséricorde de Dieu.

Il est aussi un exemple de confiance : humblement, plein d’espérance et de foi, il prie le Seigneur de l’accueillir dans son Royaume. Sa prière pénètre jusqu’au Cœur de Jésus. Il reçoit alors un regard de tendresse de la part du Christ. C’est ainsi que le Larron trouve le chemin vers le Père et devient le premier canonisé.

Confions
nos défunts
en disant : « Jésus, souviens-toi de… ».

Saint Dismas
aujourd’hui

Dans l’Eglise d’Occident, saint Dismas est fêté le 25 mars et il est considéré comme le protecteur des condamnés à mort, l’intercesseur pour les pauvres pécheurs et les conversions difficiles, le modèle pour vivre une confession sincère, le patron des agonisants. L’Eglise d’Orient, ainsi que certains diocèses de France comme celui de Séez (61), le célèbrent le 12 octobre.

La chapelle
du Bon Larron

La statue et l’autel sont l’œuvre de Michel Laude. Ils ont été offerts en 2011 par la Fraternité des prisons ‘le bon Larron’ qui s’associe à la prière du sanctuaire pour les âmes délaissées du Purgatoire. Les détenus défunts en font partie.

Le vitrail
de sainte Monique

Le vitrail représente sainte Monique qui se recommande à son fils saint Augustin, sur son lit de mort : « peu m’importe le lieu de ma sépulture, mais souvenez-vous de moi à l’autel du Seigneur ». La prière de sainte Monique pour la conversion de son fils porte du fruit au-delà de ses espérances. Converti, devenu prêtre puis évêque, saint Augustin va désormais intercéder pour sa mère en offrant le sacrifice de la messe. Par l’offrande de la messe, l’âme de sainte Monique monte au Ciel toute glorieuse. La solidarité familiale traverse la mort.

Dieu de puissance
et de miséricorde,
Toi qui justifies les pécheurs,
nous te supplions humblement :
par le regard aimant de ton Fils qui attira le bon larron,
Appelle-nous à la vraie pénitence et donne-nous cette gloire éternelle dont
il reçut alors la promesse.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Prière auprès du bon Larron
“Souviens-toi de moi dans ton Royaume” Prière auprès du bon Larron.

Prier auprès
du bon Larron
à Montligeon

Vous pouvez télécharger notre livret 4 pages pour accompagner votre prière auprès du bon larron.

S’inscrire à la newsletter
X
X