Une ardoise pour Montligeon

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

En finançant une ou plusieurs ardoises, vous soutenez la mission d’accueil, de consolation et de réconfort pour les personnes qui traversent l’épreuve, en particulier le deuil.

Graver votre nom sur une ardoise est une belle manière de participer à cette œuvre séculaire.

Don Paul Denizot, recteur

« * » indique les champs nécessaires

1Ardoise
2Récapitulatif
3Coordonnées et paiement

J'offre des ardoises pour le toit de la basilique.

Quantité objet Prénom / nom inscrit sur l'ardoise Total Actions
       
Prix: 0.00 €

Nous envoyons le reçu fiscal par courrier ou par email.
Vos coordonnées sont donc indispensables pour vous envoyer votre reçu fiscal.

L’association de la sauvegarde la basilique de Montligeon est une association de loi 1901, reconnue d’intérêt général concourant à la mise en valeur du patrimoine. Le soutien que vous lui apportez donne ainsi droit à une déduction d’impôts sur le revenu à hauteur de 66%, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Exemple : Vous donnez 100€ à l’ASBM. Vous bénéficiez de 66€ de réduction d’impôts. Votre don ne vous coûte réellement que 34€ après déduction fiscale.

Graver votre nom
sur une ardoise !

En offrant une ou plusieurs ardoises, vous nous aiderez à remplacer les ardoises délabrées de 1903. C’est une belle manière de participer à cette œuvre séculaire.

Les sœurs de la Nouvelle Alliance inscriront à la main votre nom, ou celui d’un proche de votre choix, au dos de chacune de vos ardoises. Une fois fixées sur le toit de la basilique, elles seront en place pour plus d’un siècle !

Sœur Catherine, Communauté de la Nouvelle Alliance. 23 déc. 2022.

Une basilique en danger

Devenez bâtisseur d'espérance en participant à la rénovation de ce haut lieu d'espérance
Devenez bâtisseur d’espérance en participant à la rénovation de ce haut lieu d’espérance

L’étanchéité de cette vaste toiture est défaillante et menace la charpente. Sans votre aide, nous ne pourrons réaliser les travaux nécessaires à la sauvegarde de la basilique


Je veux régler mon offrande par chèque

Si vous préférez nous retourner un règlement par chèque, téléchargez et remplissez le formulaire Bâtisseur d’espérance, une ardoise pour Montligeon et suivez les instructions.

La toiture qui protège la basilique est d’origine (1903). Avec les années, ses différents éléments se sont fragilisés et montrent par endroits d’inquiétants signes de faiblesse ou d’usure.

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont transmises au service de la communication du Sanctuaire pour gérer vos remarques sur le site www.montligeon.org. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez ici : https://montligeon.org/politique-de-confidentialite/
Vos données sont collectées et traitées par l’Association Notre-Dame de Montligeon [email protected] sous le contrôle de son délégué à la protection des données (dpo) : ([email protected]). Elles sont utilisées pour gérer vos remarques sur le site www.montligeon.org. Ce traitement est juridiquement fondé sur la relation contractuelle (art. 6.1.b du RGPD). Vos données peuvent également être utilisées pour vous solliciter dans le cadre d’appels aux dons. Ce second traitement est juridiquement fondé sur l’intérêt légitime du sanctuaire de pouvoir à ses propres moyens (art. 6.1.f du RGPD). Les destinataires des données sont les personnes habilitées chargées de la communication, du système d’information, de la collecte de dons, le cas échéant d’autres services du Sanctuaire contributeurs et nos partenaires l’éditeur et l’hébergeur du site. Vos données sont conservées 5 ans à compter du traitement de votre demande. Vous pouvez accéder aux données vous concernant ou demander leur effacement. Vous disposez d’un droit d’opposition, de rectification, de portabilité et d’un droit à la limitation du traitement de vos données. Vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL. La saisie de vos données est nécessaire pour la bonne prise en compte de votre demande.

S’inscrire à la newsletter