Lâcher prise pour mourir

3 décembre 2023

Soeur Cécile, lâcher prise pour mourir
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Il suffit parfois d’une parole pour se sentir autorisé à lâcher prise pour mourir. Forte de son expérience d’infirmière et d’accompagnatrice de personnes en fin de vie, sœur Cécile raconte comment une parole libératrice a aidé une femme à lâcher prise et à mourir dans la paix.

Parfois des personnes ont besoin de notre aide pour franchir le passage très difficile de la mort. C’est un pas qui demande un énorme lâcher prise pour s’abandonner entre les mains de Dieu et aller vers quelque chose dont on a aucune idée. Malgré ce que la foi peut nous en dire, la mort reste quand même un passage très mystérieux. Des personnes peuvent avoir du mal à lâcher et à s’abandonner.

Quand j’étais infirmière, je travaillais à l’hôpital en chirurgie. Dans le service, il y avait une malade d’un cancer, en fin de vie, Célibataire, elle n’avait aucune famille et elle était très seule, ne recevait aucune visite. L’ayant aperçue à la paroisse, je savais qu’elle était chrétienne et qu’elle était allée à Lourdes, mais je n’avais pas eu d’échanges avec elle par rapport à la foi. Cette personne était dans un état comateux. Il y avait très peu de possibilités de communiquer de vive voix avec elle.

Comme son état se prolongeait, tout le service attendait ce passage. Je suis partie quelques jours en me disant : « Quand je vais revenir elle ne sera sans doute plus là ». Et elle était toujours là !

Se sentir autorisé à lâcher prise

En faisant mon tour de soins ce jour-là j’ai passé un petit peu de temps avec elle. Et j’ai senti dans mon cœur que je devais lui parler de chrétienne à chrétienne. Je lui ai dit : « Je sais que vous avez la foi. Maintenant allez-y, la Sainte Vierge vous attend. N’ayez pas peur. » Juste ces quelques mots. Puis, je suis restée un petit peu à prier, toute seule dans le secret, par discrétion vis-à-vis de mes collègues.

J’ai continué mon tour de soins. Une heure plus tard, une aide-soignante m’annonçait que cette personne était partie. J’ai réalisé à quel point elle avait eu besoin que je l’aide à s’abandonner dans la confiance entre les mains de Marie.

« Priez pour nous maintenant et à l’heure de notre mort », c’est ce que nous disons dans chacun de nos « Je vous salue Marie”. J’en ai fait ce jour-là l’expérience concrète. La Vierge Marie était là, mais il faut aussi peut-être parfois aider les personnes à se remettre entre les mains de leur Mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Prends en pitié tous nos frères défunts, spécialement ceux qui ont le plus besoin de la miséricorde du Seigneur. Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés afin que s’achève en eux l’œuvre de l’amour qui purifie.

Lire l'article

Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant. À quoi sert-il de pardonner à un défunt […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Définition de l'enfer

Qu’est-ce que l’enfer ?

L’enfer existe, affirme l’Eglise catholique, car il est le refus libre de l’amour de Dieu. C’est un état de solitude absolue dans lequel les damnés subissent deux sortes de peines : la peine du dam et la peine du sens. Pour don Paul Denizot, l’existence de l’enfer est un appel à notre propre responsabilité.

Lire l'article
Les bienfaits du jeûne du carême

Les bienfaits du jeûne de carême

Et si le carême était l’occasion de redécouvrir les bienfaits du jeûne ? Pour faire de la place et stimuler l’amour, explique le père Charles Lenoir, chapelain à Montligeon.

Lire l'article
Du mercredi 14 février 2024 (mercredi des Cendres) au dimanche 31 mars 2024 (dimanche de Pâques), recevez chaque matin par mail une courte méditation de la Parole de Dieu et une résolution à vivre au cours de la journée.

Parcours de carême 2024, une méditation par jour

Comment se préparer pendant quarante jours à Pâques sans se décourager ? Les chapelains de Montligeon et les soeurs de la Nouvelle Alliance ont préparé pour vous un parcours de carême 2024. Une méditation par jour à lire et à écouter. Pour s’inscrire et recevoir le mail quotidien, c’est ici !

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter