La résurrection – homélie de la vigile Pascale 2022

18 avril 2022

Homélie de la Vigile Pascale
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Homélie de don Paul Denizot, le samedi 16 avril 2022

Un théologien allemand a dit un jour que le miracle d’un cadavre réanimé – s’il pouvait se produire un jour – serait en fin de compte sans importance puisqu’il n’aurait aucune conséquence sur notre vie, maintenant. Nous ne serions finalement pas concernés.

Cette opinion rapportée par le pape Benoit XVI est particulièrement intéressante. N’est-cas pas aussi une de nos tentations, nous qui célébrons la Résurrection du Christ en cette nuit ?

N’est-ce pas notre tentation que de la considérer comme un évènement du passé ? de croire que le Christ est ressuscité mais que sa résurrection appartient au passé ?

Je pense aux saintes femmes qui se rendent au tombeau à la pointe de l’aurore en ce matin de Pâques. La passion et la mort ignominieuse de Jésus a secoué leur cœur de femmes, de mères, de disciples :

Ce fut l’échec tragique. Lamentable… « Et nous, nous espérions qu’il allait délivrer Israël » diront les disciples d’Emmaüs. La promesse du Royaume n’a pas été tenue. 

Vigile Pascale
Vigile Pascale du 16 avril 2022, entrée des fidèles dans la basilique Notre-Dame de Montligeon.

Mais quel amour que celui des saintes femmes (Marie Madeleine, Jeanne, Marie mère de Jacques et des autres…), un amour qui les a emmenées au tombeau dès l’aurore, dès la fin du Sabat pour voir une dernière le visage tuméfié, pour toucher, soigner et embaumer le corps froid de cet homme qu’elles ont tant aimé….

Ultime, terrible et dérisoire consolation avant de perdre ce visage à tout jamais.

Jésus semble déjà appartenir au passé et elles viennent au tombeau comme pour garder un dernier souvenir, une dernière fois.

Nous pouvons dans cette perspective célébrer Pâques comme une commémoration, comme un évènement de l’histoire qui fait notre identité de chrétien, comme on peut célébrer le 14 juillet, la victoire de François Mitterrand à l’élection présidentielle de 1981 ou celle de l’équipe de France de football en 1998…. Jésus appartiendrait au passé, uniquement au passé.

Une autre tentation, serait de considérer le monde de la Résurrection, le monde de Dieu comme un monde parallèle au nôtre. Jésus est ressuscité et il aurait été enlevé dans une autre dimension, séparée de la nôtre. Il nous y attendrait en faisant quelques incursions sporadiques dans nos vies…

Comme cette tentation est forte de séparer le naturel du surnaturel, ce monde créé par Dieu à partir de rien comme nous l’a rappelé la première lecture du livre de la Génèse et le monde la grâce… de les opposer même. De sorte que la Résurrection serait en dehors de nos vies, au-dessus…

Elle est forte cette tentation de spiritualiser les choses : on la retrouve lorsqu’on parle trop vite d’enciellement à des obsèques devant une tombe froide et sombre, ou lorsqu’on explique à une personne en deuil qu’il ne faut pas qu’elle pleure puisque son défunt est au ciel…

Et finalement, pour ceux dont la vie est particulièrement éprouvée, il s’agira d’attendre que passe ce temps, que passe ce monde, pour rejoindre le rivage de la vie éternelle et ceux qu’ils ont aimés. Mais ce sera plus tard… 

Et en fin de compte, il va tous nous falloir apprendre à laisser les réalités de ce monde derrière nous, les relations, nos liens familiaux et amicaux… Puisque la mort ne nous épargnera pas.

Le Cierge Pascal, porté par don Pierre Gazeau, juste avant la cérémonie.

Quelle tentation que cette déconnexion de la vie de Dieu et de notre vie réelle. Mais non, la Résurrection du Christ ce n’est pas cela. Ni un évènement qui appartiendrait au passé, ni à une autre dimension radicalement lointaine de ce que nous vivons.

La Résurrection est un mystère inouï, qui dépasse notre compréhension, notre intelligence, un mystère de foi, le Mystère de la foi, insaisissable.

En allant annoncer la résurrection aux apôtres, les saintes femmes ont-elles compris la réalité qu’elles annonçaient ? Et Pierre ? Les femmes lui ont annoncé la résurrection qui appartenait à l’espérance d’Israël, elles lui ont rappelé l’annonce du maître : « il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite », il a vu le tombeau vide…. Mais c’est tellement grand, inimaginable. Qu’est-ce que cela veut dire que le Christ est ressuscité des morts ?

La Résurrection, signifie que la plus grande mutation de l’évolution a eu lieu, un saut décisif, une nouvelle dimension de vie a surgi dans la mort même pour saisir toute la création. Elle a jailli dans ce monde pour le transformer.

Le Christ est vivant. Il est là, au milieu de nous, avec nous, en nous, présent. Le Christ est vivant et nous espérons que nos défunts sont avec lui aujourd’hui et non dans « un au-delà » ou un monde parallèle.

Le Christ est vivant et la puissance de sa résurrection, la lumière décisive jaillie du tombeau (symbolisée par le cierge pascal) vient nous éclairer et nous toucher aujourd’hui encore. Elle nous a illuminé lors de notre baptême et elle continue aujourd’hui à illuminer nos vies, le monde, nos frères et sœurs défunts.

La Vie éternelle, la vie de Dieu, son amour et sa lumière se sont déjà manifestés en nous.

C’est pourquoi nous allons renouveler ce soir de manière solennelle les promesses de notre baptême en nous souvenant que la lumière jaillie du tombeau vient aujourd’hui encore éclairer ma vie au milieu des épreuves et des difficultés.

Vigile Pascale 2022 – Basilique Notre-Dame de Montligeon.

Cette lumière est puissante. Elle est sans déclin. Depuis 2000 ans, elle éclaire le monde et se diffuse de manière inexorable, aucun obstacle ne pourra la retenir. Elle est plus puissante que tous les phénomènes, les maux, les idoles ou les idéologies, qui nous menacent : crises, guerres, effondrement écologique, paradigme technocratique ou individualisme marchand qui prétend libérer l’homme en supprimant les plus fragiles.

Cette lumière de la Résurrection est infiniment puissante parce qu’elle a jailli du néant de la mort. Alors rien ne pourra l’arrêter et c’est là notre joie !

Amen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article

Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant. À quoi sert-il de pardonner à un défunt […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Faut-il parler des défunts de nos familles aux enfants ?

Faut-il parler des morts aux enfants ?

La mort d’un proche touche tellement les adultes qu’ils ont tendance à vouloir en préserver les enfants. Bien souvent, ils se taisent et n’osent pas devancer les questions des petits. Faut-il parler des morts de nos familles aux enfants ? Faut-il tout dire ?

Lire l'article
Notre-Dame Libératrice à Montligeon

Pèlerinages du Ciel à Montligeon : horaires des offices

En ce mois de prière pour les défunts, les pèlerinages du Ciel débutent le mardi 1er novembre à Montligeon. Cinq pèlerinages se succèderont à Montligeon tout au long du mois de novembre. Voici les horaires des offices et les deux manières de s’inscrire : Venir […]

Lire l'article
Montligeon, pèlerinages du Ciel 2022, enseignements et homélies en replay

Pèlerinages du Ciel 2022, enseignements en replay

Retrouvez ici en replay les enseignements et homélies des pèlerinages du Ciel 2022 à Montligeon. Mgr Matthieu Rougé, l’abbé Edouard Léger, Mgr Samir Nassar, Mgr Pascal Delannoy, dom Thomas Georgeon. Homélie de la Toussaint Fêtons notre vocation à la sainteté ! Messe de la Toussaint, […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter