L’espérance de Cendrillon est-elle l’espérance chrétienne ?

8 décembre 2021

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

L’espérance de Cendrillon est-elle l’espérance chrétienne ? L’auteur (Charles Perrault) ayant été pétri de culture chrétienne, son conte reprend un grand nombre d’éléments et de thèmes qui font référence à l’histoire du Salut : nous sommes devenus pécheurs, nous avons besoin d’un vêtement de noces, nous ne pouvons faire notre salut tout seuls, le temps nous est compté, le Fils de Dieu nous cherche, notre espérance est infinie. Décryptage par don Guillaume d’Anselme pour RCF.

La dignité perdue

Héritière d’une bonne famille, Cendrillon est reléguée au statut de servante dans sa propre maison à la suite du remariage de son père veuf avec une marâtre intransigeante. Cette première partie du conte nous fait penser à l’état originel d’Adam et Eve, état perdu par le péché. Le conte fait aussi penser à la parabole de l’enfant prodigue qui, de son statut de fils, tombe dans la misère.

Nous avons besoin d’un vêtement de noces

Dans le conte, toutes les jeunes filles sont invitées au bal du prince, mais il faut pour cela une robe adéquate. Dans la Bible, revêtir un vêtement approprié est indispensable pour participer au festin des noces. Cendrillon va devoir faire sa propre robe. Cela nous fait penser aux efforts que nous réalisons dans notre vie pour nous rendre dignes de participer au festin des noces de l’Agneau : pratiquer la justice, acquérir les vertus, devenir saint.

Nous ne pouvons faire notre salut tout seuls

Dans l’histoire de Cendrillon, Disney a imaginé des amies souris qui l’aident à coudre sa robe, en récupérant des éléments ici ou là. De même, nous devons nous aussi apporter notre petite part, comme les cinq pains et les deux poissons de la multiplication des pains.

Cependant, la robe de Cendrillon ne résistera pas à la furie de ses deux sœurs. Elle aura besoin d’une robe nouvelle, non pas fruit de ses simples efforts, mais donnée « d’en haut » par sa marraine la fée. Au-delà de nos efforts personnels, cela évoque l’aide surnaturelle apportée par la grâce divine, qui vient suppléer nos déficiences.

Le temps nous est compté

Le prince qui tombe amoureux de Cendrillon évoque la manière dont Dieu tombe amoureux de son peuple, de celle qui va être son épouse (dans le livre d’Ézéchiel ou le Cantique des cantiques par exemple). Mais les douze coups de minuit rappellent que nous ne sommes pas encore fixés dans le bonheur sur cette terre. Le rêve éveillé de Cendrillon ne doit pas la détourner de son quotidien. Au dernier coup de minuit, elle retrouve son état de servante, de pécheresse. Nous pouvons vivre parfois des moments de Thabor où nous aurions envie de demeurer avec Jésus, Moïse et Elie (comme à la Transfiguration). Mais Il nous commande de retourner dans la plaine, c’est-à-dire dans notre vie quotidienne avec ses lourdeurs.

Le Fils de Dieu nous cherche

Le Prince cherche Cendrillon partout. Cela nous fait penser à la façon dont le Père envoie son Fils retrouver la brebis perdue et chercher son épouse infidèle, celle qu’il aime. Lorsque le Prince retrouve enfin Cendrillon, le conte s’arrête sur une phrase rituelle : « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». C’est comme si la suite de l’histoire sortait du temps. Nous aussi, d’une certaine manière, nous sommes appelés à entrer dans l’éternité.

Notre espérance est infinie

« Un jour mon prince viendra ». L’espérance de Cendrillon est-ce l’espérance chrétienne ? Dans son attente, il y a une intuition profondément humaine et chrétienne : le bonheur est à venir et il s’établit dans la relation avec celui qu’on aime.  L’attente de la vie éternelle exprimée dans la Bible a ces deux critères. Mais l’espérance chrétienne dépasse radicalement l’attente de Cendrillon. Nous sommes faits pour un amour plus grand, un amour qui dépasse la souffrance et la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article
Saint Joseph

6 occasions de recevoir une indulgence plénière pour l’année Saint Joseph

Le pape François a proclamé une année Saint Joseph le 8 décembre 2020 pour célébrer le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Église universelle. Quelles sont les 6 occasions d’obtenir les indulgences plénières décrétées par le pape ? Le pape François […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

2021-07-20-HOZANA-09-Soeur-Cécile-ton-temps-sur-cette-terre-est-précieux

« Tout ce qui n’est pas donné est perdu » À Montligeon, on aime à dire que : « La vie éternelle est déjà commencée ! »

Jour 9 – Mardi 16 Novembre 2021 Ton temps est précieux Je médite avec l’évangile selon saint Matthieu« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.Toutes les nations seront rassemblées […]

Lire l'article
2021-07-20-HOZANA-02-Soeur-Cécile-je-ne-meurs-pas-j-entre-dans-la-vie

Tu ne meurs pas, mais tu entres dans la vie

Jour 2 – Mardi 9 Novembre 2021 Neuvaine Grandir dans l’Esperance Jour 2 Je médite avec sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus« Mais je sais que la terre est le lieu de notre exil, nous sommes des voyageuses qui cheminons vers notre patrie, qu’importe si la route […]

Lire l'article

Comment trouver l’espérance après un deuil ?

Comment trouver l’espérance après un deuil ? Marie-José a perdu sa fille unique, Hélène, dans un accident de voiture. Elle avait 18 ans. En deuil, elle est venue à Montligeon. Elle y a trouvé le réconfort et surtout l’espérance. Témoignage. “Montligeon est un lieu de […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter
X
X