Pourquoi aller au cimetière prier sur la tombe d’un proche ?

2 novembre 2021

Bénédiction des tombes au cimetière de la Chapelle-Montligeon
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Nous croyons et espérons que nos défunts sont auprès de Dieu. Pourquoi alors nous occuper de leur corps mort et enterré? Qu’est-ce que le cimetière ? Quelle est la signification de la croix inscrite sur la tombe et des fleurs qui y sont déposées ? Pourquoi aller au cimetière prier sur la tombe d’un proche ?

Certes, nous croyons et espérons que nos défunts sont auprès de Dieu, qu’ils le voient face à face, tel qu’il est. Notre regard sur le mystère de la mort et de l’Au-delà est un regard de foi et d’espérance, tourné vers le Ciel. Il n’est pas rivé à la terre où gît la dépouille mortelle de celui ou celle qui nous a quittés. Et pourtant, c’est au nom même de notre foi et de notre espérance que nous avons à visiter et prier au cimetière.

Bénédiction des tombes au cimetière de la Chapelle-Montligeon – 2 novembre 2021

Pourquoi nous occuper du corps mort et enterré ?

À notre mort, notre âme entre dans la vie promise par Dieu tandis que le corps retourne à la terre. « Tu es poussière et tu redeviendras poussière » : cette phrase que le Seigneur adresse à Adam (Gn 3, 19) vaut pour chacun de nous. Cela ne signifie pas que notre corps n’ait plus aucune valeur après la mort : il n’est pas une sorte d’enveloppe que l’âme aurait quittée. D’où l’importance des soins et du respect à accorder au corps, d’où l’importance aussi de la visite au cimetière. Le corps en effet est appelé à la résurrection. De manière mystérieuse, nous le retrouverons à la fin des temps.

Tel est le sens de cette prière que nous pouvons réciter au cimetière : « Seigneur Jésus-Christ, avant de ressusciter, tu as reposé trois jours en terre, et depuis ce jour-là, la tombe des hommes est devenue, pour les croyants, signe d’espérance en la Résurrection. Nous te prions, toi qui es la Résurrection et la Vie : donne aux morts de reposer en paix dans ce tombeau jusqu’au jour où tu les réveilleras, pour qu’ils voient, de leurs yeux, dans la clarté de ta face, la lumière sans déclin. Toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen ! »

Bénédiction des tombes au cimetière de la Chapelle-Montligeon
Don Pierre Gazeau, bénédiction du 2 novembre 2021 – Notre-Dame de Montligeon

Qu’est-ce que le cimetière ?

Le cimetière constitue un important lieu de mémoire. Sur les tombes sont inscrits les noms de ceux qui sont passés par la mort. On sait, dans la Bible, l’importance du nom, qui est bien plus qu’un signe conventionnel pour désigner une personne. Le nom sur la tombe, ou la mention « famille Untel » est déjà promesse d’une vie qui ne s’éteint pas. Dans le Livre de l’Apocalypse, il nous est dit que seuls peuvent entrer dans la Jérusalem céleste « ceux-là qui sont inscrits dans le livre de vie de l’agneau » (Ap 21, 27).

Surtout, pour nous chrétiens, le cimetière est un lieu de prière ; on pourrait presque dire un lieu de culte. Il est donc essentiel de soigner les symboles et signes de cette prière.

Quelle est la signification de la croix et des fleurs ?

La croix fait de la tombe une sorte de lieu liturgique où les vivants sont renvoyés non seulement à l’absence de celui qui les a quittés, mais aussi à sa présence dans le mystère de Dieu. Dans le choix de la tombe d’un proche, n’abandonnons pas la croix au profit d’un symbolisme vague et sans contenu !

Quant aux fleurs, elles sont bien plus qu’un usage à respecter. Dans une pure logique utilitaire, les fleurs, par nature resplendissantes, fragiles et éphémères, ne servent à rien. C’est bien pour cela qu’elles nous font entrer dans une autre logique, celle de l’amour. On ne s’étonnera donc pas de les retrouver aussi bien comme cadeau de la Saint-Valentin, qu’à l’église ou au cimetière. L’amour est plus fort que la mort !

Dom Bertrand Lesoing, csm

Découvrez d’autres articles sur les funérailles, les obsèques , la mort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Prends en pitié tous nos frères défunts, spécialement ceux qui ont le plus besoin de la miséricorde du Seigneur. Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés afin que s’achève en eux l’œuvre de l’amour qui purifie.

Lire l'article

Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant. À quoi sert-il de pardonner à un défunt […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Le deuil, soeur Cécile de la Nouvelle Alliance

Consolation et réconfort après un deuil : 7 sessions par an au sanctuaire de Montligeon

Rencontre avec Sœur Cécile, prieure de La communauté de la Nouvelle Alliance pour comprendre le sens d’une pause deuil à Notre-Dame de Montligeon. Après ce grand tremblement de terre intérieur que provoque un deuil, résonnant dans toutes les dimensions de nos vies, le sanctuaire de […]

Lire l'article
La résurrection est-elle une invention

La résurrection est-elle un mythe ?

La résurrection fait débat dès l’origine de l’Église. La résurrection est-elle un mythe ? Sur quoi se fonde la foi en la résurrection ? Si Jésus est ressuscité, pouvons-nous le connaître, entrer en contact avec lui ? Réponses de Mgr Martin Viviès pour RCF. La résurrection fait […]

Lire l'article

Toussaint, homélie de don Paul Denizot

Retrouvez le texte intégral de l’homélie de la Toussaint 2021 à Montligeon, de don Paul Denizot : Le monde peut nous paraître fou, inquiétant. En célébrant la Toussaint, nous croyons que le Royaume de Dieu est déjà une réalité. La Toussaint nous montre que c’est […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter