Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : Docteur de l’Église et patronne de la France et des missions

24 septembre 2018

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Sainte Thérèse naît le 2 janvier 1873 à Alençon, et décède le 30 septembre 1897 à Lisieux. Elle entre au carmel de Lisieux extrêmement jeune, et y découvre la voie de l’enfance spirituelle. Cette spiritualité repose sur la simplicité et l’humble confiance dans la miséricorde du Père. Contemplative, Thérèse se sent attirée par la vocation missionnaire. Ainsi, elle offre à Dieu toutes ses journées faites de fidélités, de silences et offrandes joyeuses pour les prêtres, les apôtres de l’Évangile.

La souffrance du corps et de l’âme jalonne son cheminement vers la sainteté depuis son enfance et son adolescence : la mort prématurée de sa mère, une santé fragile, la séparation précoce de ses sœurs aînées, les obstacles pour entrer au carmel, les épreuves des premières années au couvent, la mort douloureuse de son père, la longue maladie qui la consume jusqu’à sa mort… En tout cela elle accueille la croix comme un holocauste qu’elle embrasse de tout son cœur et qu’elle offre à Dieu pour le salut des âmes.

La sainte des roses et du sourire, a pour modèle l’Évangile qui imprègne avec force et héroïsme les actes les plus communs et ordinaires de sa vie quotidienne. Elle croit que le royaume des cieux appartient aux petits et à ceux qui leur ressemblent conformément à l’enseignement de Jésus. Nous trouvons sa pensée dans « L’histoire d’une âme », chronique quotidienne qu’elle rédige à la demande de sa mère abbesse. On y découvre sa conformité toujours plus grande à l’Amour.

Articles les plus lus

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts, spécialement ceux qui ont le plus besoin de la miséricorde du Seigneur. Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés afin que s’achève en eux l’oeuvre de l’amour qui purifie. Que notre prière, unie à celle […]

Lire l'article

Notre Père de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire

Notre père, qui es aux cieux… Je t’en prie, ô Père céleste, pardonne aux âmes du purgatoire, car elles n’ont pas aimé ni rendu tout l’honneur qui t’est dû, à toi, leur Seigneur et Père, qui par pure grâce, les as adoptées comme tes enfants, mais elles, au […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Mettons-nous à l’école de saint Joseph

Le lundi 20 mars, nous célébrons saint Joseph, époux de la Vierge Marie, patron des travailleurs et de l’Église universelle. Nous vous invitons à méditer sur l’Évangile du jour, à l’aide de quelques passages de la Fuite en Egypte, pièce de théâtre de Ste Thérèse de l’Enfant Jésus. Texte intégral […]

Lire l'article

Bienheureux Artemide ZATTI

Une fois n’est pas coutume : nous vous proposons de découvrir un bienheureux italien. Il n’est pas religieux ni prêtre, histoire de bien se souvenir que la sainteté est notre vocation à tous. Elle n’est pas le privilège des prêtres séculiers et des religieux ! […]

Lire l'article

La chaire de saint Pierre

La fête de la Chaire de Saint Pierre, le 22 février, est l’occasion de revenir sur la révélation du Christ, mais aussi sur l’importance de la proclamation de notre foi et le mystère de l’autorité donnée par Dieu aux hommes à travers les sacrements. N’oublions pas […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter