Confinement : 5 jeunes en mission à Montligeon

30 novembre 2020

Wera et Elisabeth, bénévoel Wemps au sanctuaire de Montligeon
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Depuis le début du confinement, 5 jeunes se sont installés dans une maison du sanctuaire pour rendre service et vivre une vie fraternelle, dans un cadre spirituel. Ils nous ont raconté leur mission.

« Le soir même du discours du président de la République, raconte Clément, les Wemps ont proposé de partir en bénévolat au service d’une paroisse à la campagne. Je me suis inscrit et nous nous sommes retrouvés à cinq ici à Montligeon. » Issus de la mission Isidore, les Wemps sont des week-ends de mission dans des paroisses rurales.

« J’ai été attiré par le fait d’être utile pendant le confinement, poursuit le jeune Picard de 21 ans, de vivre une vie fraternelle avec des jeunes, dans un cadre spirituel tout en poursuivant mes études à distance. »

Le groupe se compose de deux Allemandes, un Italien et deux Français, tous étudiants à Paris.

Quelle mission pour ces 5 jeunes à Montligeon ?

« Nous filmons tous les offices retransmis en direct depuis la basilique, explique Wera, 21 ans, étudiante en Sciences politiques. Nous sommes aussi engagés au service de la pastorale des jeunes de la paroisse. Je suis surprise de voir le dynamisme de la paroisse et du sanctuaire. »

Ne pas subir le confinement mais l’offrir

Les cinq jeunes se sont installés dans une maison du sanctuaire habituellement réservée aux pèlerins. Ils sont accompagnés par don Stéphane Fernandes, l’un des chapelains du sanctuaire. « Mon confinement aurait été beaucoup plus morne si je n’étais pas venue, témoigne Elisabeth, 24 ans, étudiante en neurosciences. Grâce à cela, je ne suis pas seule et je peux aussi faire la mission. »

« Je suis moins dans l’idée de subir un confinement que d’en faire quelque chose de concret et d’offrir cela au Seigneur. J’ai l’impression de continuer la prière habituellement portée ici par les pèlerins. » Wera, 21 ans.

Bénévoles pour un confinement spirituel et utile au sanctuaire de Montligeon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article

Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant. À quoi sert-il de pardonner à un défunt […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

L'espérance peut-elle nous aider à traverser l'épreuve ?

L’espérance peut-elle nous aider à traverser l’épreuve ?

Quand nous souffrons, que nous sommes tristes ou dans l’épreuve, l’espoir ou l’optimisme sont-ils d’un grand secours ? Ne devons-nous pas plutôt compter sur l’espérance ? Qu’est-ce que l’espérance chrétienne et peut-elle nous aider à traverser l’épreuve ? Analyse de soeur Cécile pour Radio espérance. […]

Lire l'article
Etienne, quel est le sens de mon métier

Etienne, quel est le sens de mon métier ?

Etienne, 28 ans, géologue a participé au premier week-end Sens du travail organisé à Montligeon. Avec une question fondamentale : quel est le sens de mon métier ? Témoignage.

Lire l'article
Du 22 nov. au 02 déc. 2023, venez au pèlerinage Montligeon Bénin, Togo, Côte d'Ivoire avec Étoile Notre-Dame.

Pèlerinage au Bénin, Togo, Côte d’Ivoire 2023

Du 22 nov. au 02 déc. 2023, venez au pèlerinage Montligeon Bénin, Togo, Côte d’Ivoire avec Étoile Notre-Dame.

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter