Enfants non nés, le chemin de libération de Martine

20 juillet 2022

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

“Mes petits m’attendent au Ciel”. Voici le témoignage de Martine, maman de quatre enfants non nés. Elle est venue à Montligeon à l’occasion d’une session Stabat organisée par l’association Mère de Miséricorde. Elle raconte sa maternité blessée et son chemin de libération de sa culpabilité.

Martine a vécu une enfance chaotique car elle a été maltraitée par sa mère. Devenue adulte, elle se marie, mais elle se sent incapable d’accueillir la vie : “Comment aimer quand on n’a pas reçu d’amour ?” A quatre reprises, elle est enceinte et subit deux avortements puis deux fausses couches. “J’étais remplie de haine et d’agressivité. J’avais peur de faire mal à cet enfant que j’attendais.”

Enfant non né : une maternité blessée

Elle commence un travail sur son enfance maltraitée avec une thérapeute, mais elle sent comme une “chape de plomb” constamment posée sur sa tête.

Son mariage ne survit pas à toutes ses épreuves et Martine enfouit le souvenir de ses enfants très profondément en elle. Un prêtre lui conseille alors de les faire exister, de leur donner un prénom et de faire célébrer une messe pour eux. C’est le début d’un chemin de libération parcouru à petits pas.

Un long chemin de libération

“Derrière toute maternité blessée, il y a une culpabilité qui demande à être accompagnée et guérie par la suite.” Martine entend parler des sessions Stabat organisées par l’association Mère de Miséricorde. Pendant cinq jours, il est proposé de revisiter son histoire pour comprendre la cause de la maternité blessée, de nommer ses blessures d’enfance, de recevoir le sacrement de réconciliation et de se pardonner à soi-même : “Il faut vivre avec des actes de mort qui ont été faits.”

Aujourd’hui, Martine a fait un chemin libérateur. Elle a donné un prénom à chacun de ses enfants non nés. “Ils existent dans mon âme et dans mon coeur et je n’ai plus peur de dire que j’ai quatre petits anges au Ciel.”

Dans la basilique Notre Dame de Montligeon, une chapelle est consacrée à Notre Dame des tout-petits défunts. Chacun peut venir y prier pour un enfant non né, quelles qu’en soient les raisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article
don Martin Viviès : voir ma vie avec les yeux de Jésus

Indulgence : voir ma vie avec les yeux de Jésus

Péché, contrition, pardon, indulgence… Quelles réalités derrière ces mots techniques ? Comment expérimenter concrètement ces notions dans ma vie et les transformer par l’amour de Jésus ? Explications de don Martin Viviès, chapelain au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon. Pourquoi avons-nous besoin d’indulgences ? Nous avons besoin d’indulgences […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Wera et Elisabeth, bénévoel Wemps au sanctuaire de Montligeon

Confinement : 5 jeunes en mission à Montligeon

Depuis le début du confinement, 5 jeunes se sont installés dans une maison du sanctuaire pour rendre service et vivre une vie fraternelle, dans un cadre spirituel. Ils nous ont raconté leur mission. « Le soir même du discours du président de la République, raconte Clément, […]

Lire l'article
Radio Notre-Dame : Le chemin du deuil, c’est un chemin qui va vers le don - En quête de sens du 27/04/2021

Comment surmonter le deuil de son enfant ? En quête de sens sur Radio Notre-Dame

Dans un nouveau numéro d’En quête de sens, Marie-Ange de Montesquieu était accompagnée de Dorothée Leurent, qui a perdu son fils et raconte son chemin vers la résilience dans « Les chemins de la résilience » (Trédaniel), Martine Spiesserest, psychothérapeute, addictologue et instructrice de « […]

Lire l'article
Sylvie, maman de Marion et Anna

Témoignage de Sylvie lors de la veillée de prière pour les victimes du terrorisme

5 ans après les attentats, Sylvie et Erick reviennent au sanctuaire pour une veillée de prière pour les victimes du terrorisme. Elle raconte ce jour où tout bascule, puis la rencontre avec l’espérance. Que s’est-il passé pour vous il y a cinq ans ? Marion (27 […]

Lire l'article
X
X