La communion des saints, ce trésor méconnu

10 mai 2022

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

La communion des saints qu’est-ce que c’est ? C’est comme une grande banque d’amour qui relie le Ciel, la terre et les défunts en purgatoire. Le Christ en est la tête et il désire nous faire participer au salut les uns des autres. La communion des saints est une grande source d’espérance qui peut renouveler notre quotidien. Découvrons la communion des saints, ce trésor méconnu.

Imaginez une grande banque d’amour la plus avantageuse possible ! Une banque où chacun peut emprunter (à taux zéro) et déposer un capital dont chacun pourra profiter, le plus grand actionnaire en étant le Christ ! La communion des saints, c’est cette grande solidarité d’amour reliant le Ciel, la terre et les défunts en purgatoire. C’est un trésor trop méconnu et aussi une clé pour une vie quotidienne de plus en plus féconde, source de grande espérance !

La communion des saints est comme une grande banque d’amour

Pour beaucoup d’entre nous, la communion des saints est la relation de prière et d’amour avec les saints canonisés au ciel. Cela en fait partie, mais c’est un peu restrictif. La communion des saints est beaucoup plus large ! C’est un grand réseau social de solidarité et d’amour qui circule dans tout le corps qu’est l’Église. Il relie la terre à l’Église du Ciel et à tous nos frères et sœurs défunts qui ont délibérément choisi l’amour mais sont encore en chemin de purification vers Dieu.

L’Église du Ciel, de la terre et le purgatoire ne sont pas des « lieux » étanches. Il s’y vit une circulation de l’amour à double sens car l’amour est toujours vivant même après la mort.

Le catéchisme de l’Église catholique (n°947) indique que : « Puisque tous les croyants forment un seul corps, le bien des uns est communiqué aux autres (…) Il faut de la sorte croire qu’il existe une communion des biens dans l’Église. » Le Bien par excellence de cette « communion de biens », c’est le Christ lui-même, tous les mérites de sa vie toute entière donnée, livrée dans le mystère de sa Passion, de sa mort et sa résurrection, mystère célébré dans le Sacrement de l’Eucharistie. Ainsi on peut dire que le Cœur vivant de cette communion d’amour, c’est le Cœur Eucharistique du Christ.

Le Christ désire nous faire participer au salut les uns des autres

Ce qui est formidable, c’est que les uns et les autres, en offrant notre part d’amour, nous nous entraidons pour la joie du Royaume. Ainsi, nous pouvons aider nos frères et sœurs défunts, et eux aussi peuvent nous aider.

Cette intuition a été celle de l’abbé Buguet qui a fait édifier à Montligeon ce sanctuaire de prière pour les défunts, et plus particulièrement ceux pour lesquels personne ne prie. Investir dans cette banque d’amour, c’est s’impliquer dans ce mystère de la communion des saints et dans ce service d’amour pour nos frères.

Cette communion d’amour se vit aussi sur la terre entre frères. Ainsi, tout l’amour que je peux apporter bénéficie de manière invisible à un frère que je ne connais peut-être pas à l’autre bout de la planète ou qui est en souffrance. Par mon offrande d’amour, il va bénéficier d’un soutien qu’il ne découvrira peut-être qu’au Ciel.

Sainte Thérèse l’avait bien compris. Elle disait : « Quand nous serons au Ciel, nous nous entrevaudrons tous quelque chose. » Par exemple un théologien devra peut-être une grande découverte à l’offrande cachée d’un petit pâtre. En ce sens, la communion des saints nous ouvre un espace immense.

La communion des saints est source de grande espérance !

La communion des saints cache deux réalités : communion aux choses saintes « sancta » et communion entre les personnes saintes « sancti » (catéchisme de l’Eglise catholique n° 948). Dans la communion des personnes saintes il y a d’abord le Christ lui-même, la Vierge Marie, les saints et chacun de nous. Les choses saintes sont l’amour que l’on apporte dans cette banque d’amour. Par exemple faire célébrer une messe pour un défunt. C’est le don le plus suprême que l’on puisse offrir, car la messe est la réactualisation du sacrifice du Christ et il n’y a pas de plus grand don d’amour. Cela peut être aussi un chapelet, un temps d’adoration, un simple élan du cœur.

Ou bien encore l’offrande de toutes nos activités, pas simplement nos souffrances ou nos peines, mais aussi nos joies, nos charismes, nos talents, notre foi etc. Tout cela vient enrichir ce grand trésor de la communion des saints.

La foi dans la communion des saints donne du sens à notre quotidien car rien n’est perdu de ce qui est offert dans l’amour.

Soeur Cécile, SNA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article

Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant. À quoi sert-il de pardonner à un défunt […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Fête de l’Ascension à Montligeon

Le sanctuaire de Montligeon organise un pèlerinage le 13 mai pour la fête de l’Ascension. Il est présidé par don Paul Préaux, modérateur général de la communauté Saint-Martin. Mais quelle est la signification de cette fête ? Faut-il pleurer le départ du Christ ou se […]

Lire l'article
Homélie de la Vigile Pascale

La résurrection – homélie de la vigile Pascale 2022

Homélie de don Paul Denizot, le samedi 16 avril 2022 Un théologien allemand a dit un jour que le miracle d’un cadavre réanimé – s’il pouvait se produire un jour – serait en fin de compte sans importance puisqu’il n’aurait aucune conséquence sur notre vie, […]

Lire l'article
Session famille parents solos et grands-parents au sanctuaire

Première session famille avec parents solos et grands-parents

“C’est pourquoi j’espère : les bontés du Seigneur ne s’épuisent pas” (Lm 3, 21-22). L’Espérance ne déçoit pas.” C’était le thème de cette première session du 9 au 15 juillet avec don Ludovic de Mas Latrie et les Sœurs du Rosier de l’Annonciation au sanctuaire […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter