Vacances intergénérationnelles à Montligeon

Hugues et Diane ont participé à la dernière session parents solos / grands-parents et petits-enfants. Témoignage.

Chaque été au sanctuaire, une session est réservée aux parents solos et aux grands-parents avec leurs petits-enfants. Hugues et Diane y ont participé. Ils racontent combien ces vacances intergénérationnelles à Montligeon sont un temps privilégié pour prier, transmettre la foi et vivre ensemble de beaux moments. C’est aussi une belle occasion d’échanger avec les parents solos et de transmettre l’espérance. Témoignage.

Vivre de beaux moments ensemble

Ces vacances intergénérationnelles nous permettent de prendre du temps pour échanger avec nos petits-enfants.

Ils retrouvent d’autres enfants avec joie et ils n’ont aucune difficulté à les retrouver le matin aux activités. Nous prenons nos repas ensemble et c’est un grand moment. Même s’ils ont leurs propres activités, on les voit souvent et c’est très agréable.

Prier

Le soir il y a un temps de prière magnifique tous ensemble. C’est une merveille de voir les enfants se mettre à genoux devant la Vierge Marie avec confiance et chanter avec leurs petites voix. Cette confiance est très touchante.

Nous aussi, nous nous retrouvons devant Jésus et devant Marie comme des petits enfants. Nous sommes tous dans l’abandon et au même niveau dans la prière.

Transmettre la foi

En tant que grands-parents, nous avons le devoir et la joie de transmettre la foi à nos petits-enfants. Pendant ces vacances, le fait que les parents ne soient pas là est un moment favorable pour le faire. Ainsi nos petits-enfants sentent que leurs grands parents aussi aiment le Seigneur et ont envie de leur dire.

Echanger avec les parents solos

La session de Montligeon mêle des grands-parents et des parents solos. Nous ne savions pas comment cela se passerait. Nous sommes plutôt venus dans l’optique de vivre des vacances avec nos petits-enfants mais nous avons fait une belle découverte.

En discutant avec les parents solos, nous avons pris conscience qu’ils vivent des choses très dures et nous avons été admiratifs de la joie et de l’enthousiasme qu’ils ont malgré cela.

Transmettre l’espérance

L’échange avec les mamans et les papas solos qui ont donc vécu un amour blessé est vraiment intéressant. En tant que grands-parents mariés, nous avons esayé de leur dire que c’est possible de s’aimer, d’être ensemble, de tenir bon même si ce n’est pas toujours facile. Certains nous ont dit : “Vous nous permettez de voir plus loin que ce que’ nous vivons et vous nous donnez de l’espoir.”

C’est beau de voir que les grands-parents peuvent donner quelque chose à ces parents solos.

Des vacances intergénérationnelles à Montligeon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *