Inauguration de la chapelle des Tout-petits défunts

25 avril 2017

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Le dimanche 23 avril 2017, journée de la Miséricorde, le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon a lancé un nouveau pèlerinage pour prier pour les enfants qui n’ont pas pu voir le jour et pour leurs parents.


Premier pèlerinage de la saison 2017 à Montligeon

Ce pèlerinage pour les Tout-petits défunts ouvrait la saison des pèlerinages 2017 au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon. Nous étions heureux que don Geoffroy BOHINEUST, prêtre de la Communauté Saint Martin, en préside la messe. En effet, il fut chapelain de notre sanctuaire et curé de Rémalard, une commune avoisinante, pendant plusieurs années. Au cours de l’après-midi, nous avons inauguré le chemin de consolation et la chapelle des Tout-petits défunts (voir ci-dessous). Nous avons également reçu un beau témoignage, à visionner ci-dessous. La veille au soir, les soeurs de la Nouvelle Alliance avaient animé une belle veillée de la miséricorde tournée vers les Tout-petits défunts.

Avec Mère de Miséricorde, le chemin de consolation pour avancer

Dans ce Sanctuaire qui prie et fait prier pour les défunts, il était important de donner une place toute spéciale à ce deuil si particulier et si peu reconnu auquel doivent faire face les parents qui ont attendu un enfant sans pouvoir le prendre dans leurs bras. Aidé de Guillaume et Anne-Charlotte DE MAUPEOU, de la Fraternité Mère de Miséricorde, le Sanctuaire de Montligeon s’est doté d’un chemin de consolation pour aider ces femmes, ces couples qui ont perdu leur enfant avant la naissance à mettre des mots sur leur souffrance, reconnaître leur deuil et pouvoir, enfin, avancer.

La chapelle des Tout-petits défunts pour confier son enfant à la prière de la Fraternité de Montligeon

Le chemin de consolation met ses pas dans l’actuel chemin de lumière du Sanctuaire, qui suit le Christ après sa résurrection. Il se termine dans l’une des chapelles de la basilique où une statue de Notre-Dame portant avec tendresse l’Enfant-Jésus accueille les parents. Là, ils sont invités à donner un nom à leur petit, ultime étape pour confirmer en quelque sorte son si bref passage sur terre et lui donner une existence. Ce nom, inscrit dans le registre des tout-petits défunts, vient rejoindre le nom de tous les défunts inscrits depuis plus de cent ans à la Fraternité de prière de Montligeon.

Nous portons dans notre prière toutes ces familles, tous ces parents qui ont parcouru et qui parcourront ce chemin de consolation pour confier leur douleur,
confier leur enfant.

Articles les plus lus

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts, spécialement ceux qui ont le plus besoin de la miséricorde du Seigneur. Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés afin que s’achève en eux l’oeuvre de l’amour qui purifie. Que notre prière, unie à celle […]

Lire l'article

Notre Père de sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire

Notre père, qui es aux cieux… Je t’en prie, ô Père céleste, pardonne aux âmes du purgatoire, car elles n’ont pas aimé ni rendu tout l’honneur qui t’est dû, à toi, leur Seigneur et Père, qui par pure grâce, les as adoptées comme tes enfants, mais elles, au […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Travaux de la Basilique : les vitraux !

Alors que la tranche 3 des travaux de la basilique se poursuit, c’est au tour des vitraux plus que centenaires de faire l’objet d’une remise à neuf délicate et minutieuse. Rencontre avec Henri HELMBOLD, créateur de l’entreprise familiale les Ateliers HELMBOLD, en charge de la restauration des vitraux […]

Lire l'article

TRAVAUX BASILIQUE : La tranche 3 a commencé !

Après une longue pause pour la construction du nouvel échafaudage au transept sud, les travaux ont pu reprendre. L’été ne s’annonce pas de tout repos pour nos ouvriers ! Un métier, une passion Premiers arrivés sur cette nouvelle tranche : les maçons ! Yannick et Sylvain, […]

Lire l'article

Centenaire de la mort de l’abbé BUGUET

Il y a cent ans, le 14 juin 1918, notre fondateur l’abbé Paul Joseph BUGUET retournait vers le Père après une vie passée à créer du lien entre le Ciel et la terre. Depuis Rome où il finit ses jours, son corps sera ramené à Montligeon […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter