Indulgence et réparation des péchés

18 septembre 2020

Don Thomas Lapenne : c'est quoi une indulgence
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

Recevoir une indulgence, n’est-ce pas dépassé ? En avons-nous besoin encore aujourd’hui ? Derrière ce mot un peu oublié, se cache un trésor offert par l’Église pour réparer le mal causé par nos péchés. Explications de don Thomas Lapenne.

Qu’est-ce qu’une indulgence ?

Don Thomas Lapenne

Quand nous nous sommes éloignés de Dieu, nous sommes invités à revenir à Lui et à recevoir son pardon. Après nous être confessés, nous ne sommes plus pécheurs car nous sommes pardonnés mais quelque chose en nous est toujours bancal, n’est pas assaini. Notre péché n’a pas seulement offensé Dieu, il a causé des désordres et brisé l’ordre de bonté et de justice divines dans la Création, dans la nature humaine.

Quand je dis « Casse-toi » à quelqu’un, par ma violence, je ne corresponds pas à la sagesse éternelle, je brise l’ordre harmonieux créé par Dieu. De même, un divorce fait involontairement du mal aux enfants, à l’entourage. Il atteint aussi l’image de la dignité du mariage dans la société.

Voici une image pour mieux comprendre : un petit enfant joue au ballon et brise malencontreusement le carreau du voisin. Il va le voir, demande pardon, mais la fenêtre est toujours cassée. Il va falloir la réparer. De même, notre péché cause des désordres.

La pénitence vient participer au rétablissement de la justice, elle participe à la remise de la peine temporelle due au péché. Par exemple, quand un prisonnier se comporte bien en prison, il a une remise de peine. Les actes de charité participent aussi à cette grande pénitence. Et c’est là aussi qu’interviennent les indulgences. Elles sont comme une rémission devant Dieu de tous les désordres causés par le péché. Elles rétablissent l’harmonie.

« Nos fautes cachées empoisonnent l’air que d’autres respirent. »


Georges Bernanos dans le Journal d’un curé de campagne.

Comment obtenir une indulgence ?

L’indulgence fait partie des trésors obtenus par les mérites du Christ pour nous rétablir. Elle est de l’ordre de la grâce, non pas sacramentelle mais d’un don parfait que l’Église offre à ceux qui le demandent, à certaines conditions :

Désirer

Avoir l’intention d’entrer dans ce chemin de la miséricorde et de la justice de Dieu.

Rejeter le péché

Avoir une disposition intérieure de détachement du péché : il faut refuser de vivre dans le péché.

Se confesser

La confession peut avoir lieu dans les huit-dix jours avant ou après la démarche.

Communier

S’attacher au Christ par la communion eucharistique.

Prier

Prier aux intentions du Saint-Père avec un Notre-Père et un Je vous salue Marie. C’est important car l’indulgence est un cadeau de l’Église.

Agir

Accomplir une œuvre indulgenciée proposée par l’Église : adoration eucharistique, chapelet, méditation de la Parole de Dieu, prière pour les défunts, pèlerinage, par exemple à Montligeon…

Pendant le confinement par exemple, le pape a proposé de réciter le chapelet de la divine miséricorde pour les victimes de l’épidémie et les personnes qui les soignent. Une indulgence plénière y était attachée.

Peut-on recevoir une indulgence en venant à Montligeon ?

Oui, car ce sanctuaire est un lieu consacré à la prière pour les défunts, aux âmes qui sont en attente de la lumière de Dieu, de l’union parfaite. Ils sont pardonnés, sauvés mais ils ont encore besoin de rétablir les désordres causés par leurs péchés.

Ici, à Montligeon, nous pouvons demander une indulgence pour nous-même ou pour nos défunts une fois par an en venant en pèlerinage ou à certaines fêtes comme Notre-Dame Libératrice le 16 novembre, saint Pierre et saint Paul le 29 juin, la « Portioncule » le 2 août.

don Thomas Lapenne, chapelain au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Don Thomas Lapenne, chapelain au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Prochains pèlerinages à Notre-Dame de Montligeon :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article
don Martin Viviès : voir ma vie avec les yeux de Jésus

Indulgence : voir ma vie avec les yeux de Jésus

Péché, contrition, pardon, indulgence… Quelles réalités derrière ces mots techniques ? Comment expérimenter concrètement ces notions dans ma vie et les transformer par l’amour de Jésus ? Explications de don Martin Viviès, chapelain au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon. Pourquoi avons-nous besoin d’indulgences ? Nous avons besoin d’indulgences […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Enfants non nés, le chemin de libération de Martine

“Mes petits m’attendent au Ciel”. Voici le témoignage de Martine, maman de quatre enfants non nés. Elle est venue à Montligeon à l’occasion d’une session Stabat organisée par l’association Mère de Miséricorde. Elle raconte sa maternité blessée et son chemin de libération de sa culpabilité. […]

Lire l'article
Session famille parents solos et grands-parents au sanctuaire

Première session famille avec parents solos et grands-parents

“C’est pourquoi j’espère : les bontés du Seigneur ne s’épuisent pas” (Lm 3, 21-22). L’Espérance ne déçoit pas.” C’était le thème de cette première session du 9 au 15 juillet avec don Ludovic de Mas Latrie et les Sœurs du Rosier de l’Annonciation au sanctuaire […]

Lire l'article
La résurrection est-elle une invention

La résurrection est-elle un mythe ?

La résurrection fait débat dès l’origine de l’Église. La résurrection est-elle un mythe ? Sur quoi se fonde la foi en la résurrection ? Si Jésus est ressuscité, pouvons-nous le connaître, entrer en contact avec lui ? Réponses de Mgr Martin Viviès pour RCF. La résurrection fait […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter
X
X