Pardonner à un défunt, pourquoi ? comment ?

17 décembre 2020

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Envoyer le code par e-mail Imprimer

N’est-il pas trop tard pour pardonner à un défunt ? Comment s’y prendre ? Au micro de Guillaume Desanges pour RCF, don Martin nous rassure : le pardon est plus facile à donner à un défunt qu’à un vivant.

À quoi sert-il de pardonner à un défunt ?

Nos défunts sont preneurs de tout le bien qu’on voudra leur faire. Tout n’est pas terminé quand on est mort ! La mort est une seconde naissance.

Nous croyons dans le monde visible, celui dans lequel nous vivons pour quelques années, et aussi dans le monde invisible, celui des anges et de la résurrection future.

Tous ceux qui sont dans l’amitié de Dieu sont en lien les uns avec les autres. C’est ce qu’on appelle la communion des saints.

Les âmes
du Purgatoire
sont passives

Elles ne peuvent plus rien pour elles – mais elles sont dans l’amitié de Dieu. Parce qu’elles sont mortes en état de grâce, dans son amitié et en Lui ayant demandé pardon, Il les prépare à venir un jour avec Lui.

Pour elles, cette préparation est une souffrance mais, en même temps, elles ne voudraient absolument pas revenir en arrière ! Elles se sentent indignes, incapables de supporter sa clarté.

Elles peuvent communiquer avec nous, non pas à la manière de celles qui sont déjà dans la Gloire, auxquelles Dieu attribue parfois une certaine autorité sur la terre. Mais comme amies de Dieu, elles peuvent Lui présenter ce qu’elles désirent au fond du cœur pour leur propre famille.

Nous qui sommes sur la terre, nous avons la possibilité de poser des actes libres que Dieu reconnaît comme méritoires.

Nos actes peuvent contribuer à éliminer le mal actuel, mais aussi celui dont souffrent nos défunts. Donc, le pardon leur est tout à fait utile.

Comment pardonner à un défunt ? Est-ce la même chose que de pardonner sur la terre ?

Oui, car le pardon n’est pas une émotion. Le pardon n’est pas du ressenti, c’est une décision de vouloir le bien d’une personne. Qu’elle soit vivante ou défunte, cela n’a pas d’importance. Nous pouvons la voir comme Dieu la considère c’est-à-dire comme son enfant appelé à venir Le voir un jour. Nous pouvons vouloir contribuer à ce bonheur.

Sur la terre, nous pouvons pardonner à ceux qui nous ont offensés en désirant profondément leur conversion. Malheureusement, il n’est pas du tout garanti que cette réconciliation soit possible sur la terre ! Avec un défunt, c’est relativement plus facile. S’il est mort en état de grâce, alors, notre pardon lui est immédiatement bénéfique et la réconciliation est possible.

Au Ciel, des défunts que nous ne supportions pas quand ils étaient en vie sont obligés de voir les choses du point de vue de Dieu et donc de faire preuve de justice. Notre pardon peut les toucher et être efficace.

Vous voulez demander pardon à un défunt, et aussi le remercier ? suivez le guide :

Soutenez notre partenaire RCF dans la diffusion du message de l’Espérance Chrétienne :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus lus

Notre-Dame Libératrice

Prière à Notre-Dame Libératrice

Notre-Dame Libératrice Prends en pitié tous nos frères défunts,spécialement ceux qui ont le plus besoinde la miséricorde du Seigneur.Intercède pour tous ceux qui nous ont quittésafin que s’achève en euxl’oeuvre de l’amour qui purifie.Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,leur obtienne la joie […]

Lire l'article
Saint Joseph

6 occasions de recevoir une indulgence plénière pour l’année Saint Joseph

Le pape François a proclamé une année Saint Joseph le 8 décembre 2020 pour célébrer le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme patron de l’Église universelle. Quelles sont les 6 occasions d’obtenir les indulgences plénières décrétées par le pape ? Le pape François […]

Lire l'article

A voir aussi

Inscription à
la fraternité

>

Poursuivez la lecture

Faut-il encore veiller les défunts ?

Pour un grand nombre de nos contemporains, veiller un mort et en plus le veiller à la maison est une pratique morbide ou d’un autre âge. Pourquoi les veillées funèbres ont-elles disparu ? Que signifie la veillée des défunts pour l’Église ? Quel est son rôle ? Faut-il […]

Lire l'article

Peut-on espérer qu’un jour la justice sera faite ?

La justice est un désir inscrit profondément dans le cœur de l’homme. La justice consiste à rétablir un déséquilibre causé par une offense entre deux personnes. Sur terre, elle est imparfaite. Mais elle est dépassée par la miséricorde. Au micro de RCF Orne – Calvados […]

Lire l'article

L’art est un chemin vers Dieu. Rencontre avec Fleur Nabert

Fleur Nabert est une artiste qui sculpte le verre. Pour elle, l’art est un chemin vers Dieu. Elle raconte son parcours d’artiste, son art, sa rencontre avec Dieu et son lien avec les défunts. Un entretien à retrouver ici en vidéo et en intégralité dans […]

Lire l'article
S’inscrire à la newsletter
X
X